Planification Familiale en Afrique de l’Ouest Francophone, le Partenariat de Ouagadougou (PO) 10 après

Lancé en février 2011, le Partenariat de Ouagadougou (PO) célèbre cette année, 10 ans de progrès dans la disponibilisation et l’utilisation des services de planification familiales dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest francophone. Depuis sa création, le PO a réussi à fédérer les gouvernements, les bailleurs de fonds et la société civile autour de la vision d’Une Afrique de l’Ouest francophone où un accès facile à la planification familiale de qualité sauve et améliore la vie des femmes et des jeunes et sert de catalyseur pour un développement durable pour tous. Le PO voulait atteindre en 2020 2.2 millions d’utilisatrices additionnelles de méthodes modernes de contraception. Le PO a atteint largement cet objectif avec plus de 3,8 millions d’utilisatrices additionnelles de méthodes modernes de contraception portant le nombre total d’utilisatrices à 6,5 millions. Ce résultat satisfaisant a encouragé le PO qui s’est fixé comme objectif d’atteindre 13 millions d’utilisatrices de méthodes modernes de contraception d’ici 2030. Pour arriver à atteindre cet objectif ambitieux, le PO compte sur plusieurs stratégies parmi lesquelles figurent en bonne place les jeunes et la société civile.

Le PO, 10 ans après :

Le PO célèbre sa dixième année depuis cette année. Depuis sa création, le PO a réalisé d’importants succès en Afrique de l’Ouest Francophone : les plaidoyers et les politiques se sont renforcés pour créer un environnement plus favorable à la PF et aux DSSR de façon générale ; des réformes institutionnelles ont été initiées dans les pays afin de repositionner la PF comme un véritable levier de développement ; des plans stratégiques de PF (PANB) ont été élaborés, mis en œuvre et évaluer de façon périodique avec le concours de toutes les parties prenantes sous le leadership des Ministères de la Santé ; le Partenariat s’est élargi avec l’adhésion de nouveaux partenaires d’année en année (bailleurs de fonds, partenaires de mise en œuvre, jeunes…); la Coordination a été renforcée à tous les niveaux ; des efforts ont été faits dans la mobilisation des ressources aussi bien au niveau des Gouvernements, que des Collectivités locales, des PTF, et du Secteur privé ; des stratégies innovantes à haut impact ont été développées et mise en œuvre telles que les campagnes intégrées de plaidoyer, de mobilisation sociale et d’offres de services de SR/PF ; la DBC ; la PFPP/PA, la Délégation des tâches, les Equipes mobiles de PF, l’introduction du DMPA-SC dans les programmes de PF, et de l’ECS dans les curricula de formation, etc.

La RAPO 2021 :
L’UCPO a l’habitude d’organiser une réunion chaque année pour d’échanger sur les expériences entre les pays et célébrer les succès enregistrés dans la région. Cette année, l’UCPO veut faire fort en s’intéressant aux crises humanitaires. La thématique de la RAPO 10 porte par ailleurs sur : « La Planification Familiale en contexte de crise humanitaire : préparation, réponse et résilience ».
Le choix de cette thématique se justifie par la situation de crise sanitaire (pandémie) due à la covid19, la situation d’insécurité dans les pays de la sous-région et les changements climatiques.
Il s’agit pour l’UCPO de discuter des enjeux autour de ces questions pour sortir les femmes et les familles des situations de vulnérabilité et garantir leur droit d’accès à des services de santé essentiels notamment de planification familiale sont compromis.
Près de 800 personnes sont ainsi attendues pour échanger et partager des expériences.

Ibrahima FALL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.