Mieux communiquer avec les ados/jeunes sur la sexualité c’est les protéger

 

Plus on communique avec les ados/jeunes sur leur sexualité et mieux ils se sentent protéger

L’adolescence constitue la période de transition entre l’enfance la vie d’adulte. Cette période de la vie d’une personne est souvent marquée par des changements durant la puberté (changements physiques, psychologiques, émotionnelles). Chez le garçon, ces changements se présentent ainsi

On communique mieux tous ensemble:

  • Augmentation de la taille des testicules.
  • Apparitions des premiers poils, d’abord dans la région du pubis, puis partout sur le corps. Évidemment, cela inclut la barbe et la moustache!
  • Transpiration.
  • Mue de la voix.
  • Apparition de la pomme d’Adam.
  • Peau grasse : comme pour les filles, cela cause des boutons et des points noirs.
  • Développement des muscles : le thorax et les épaules prennent du volume.
  • Érections non contrôlées (souvent la nuit, mais pas toujours!), suivies ou non d’éjaculation de sperme.
  • Le pénis grandit et sécrète en permanence un liquide laiteux et visqueux (qu’il faut nettoyer régulièrement pour éviter certaines odeurs nauséabondes.).

Chez la fille, on note:

  • Apparitions de poils : sur le pubis d’abord, puis partout sur le corps (aisselles, jambes, bras, etc.)
  • Changements au niveau du vagin : la vulve s’abaisse, les petites lèvres et le clitoris prennent du volume.
  • Transpiration abondante et odorante, particulièrement dans les zones des aisselles et du pubis.
  • Sécrétions vaginales, bien avant les premières : c’est ce qu’on appelle communément les pertes blanches.
  • Tendance à avoir une peau plus grasse : c’est ce qui cause les problèmes d’acné. Souvent, le cuir chevelu est aussi très gras et les cheveux doivent être lavés plus souvent.
  • Silhouette qui change : les hanches, les fesses et les seins « emmagasinent » les graisses, c’est ce qui leur donne ces courbes typiques d’un corps de femme.

En plus de tous ces changements physiques évidents, ce passage vers l’âge adulte cause un grand nombre de changements psychologiques et émotionnels chez les jeunes. Cela est parfaitement normal et prouve que « tout va bien. » Ce sont le plus souvent les changements et les ajustements hormonaux qui sont à l’origine des débordements d’émotions. Le jeune expérimente des sentiments nouveaux vis-à-vis de ses pairs, de sa famille, et surtout, de son corps qui change rapidement… C’est pourquoi durant cette période cruciale de la vie des adolescents et jeunes il est important de placer la communication au centre de tout car elle permettra de donner plus confiance aux ado/jeunes avec comme toile de fond le dialogue entre parent-enfant.

Il faut donc instaurer un climat d’échange favorable (communication saine) à l’enfant en l’écoutant, en lui consacrant du temps, en l’encourageant, en traitant avec lui de certains sujets relatifs à la sexualité jugés tabous jusque là et en évitant de le juger. Cela contribue à plus lui donner confiance de vous parler de ces problèmes qui surviennent dans sa période pubère.

La sexualité précoce est une réalité dans notre pays. Au Sénégal, rien qu’en 2015 1971 cas de grossesses ont été notées dans les établissements selon une étude sur les grossesses précoces en milieu réalisée par le GEEP. Il est révélé dans cette étude que 49% des cas de grossesses sont de l’œuvre des élèves. Face à ces chiffres non négligeables, une éducation sexuelle basée sur une bonne communication avec les ado/jeunes sur la sexualité est plus que nécessaire car plus on communique avec les ados/jeunes sur leur sexualité et mieux ils se sentent protéger.

 FALL

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.